Permis et handicap

 
 

La conduite automobile est une activité exigeante en matière de sécurité, pour soi et pour les autres. Elle requiert du conducteur qu’il soit juridiquement et physiquement apte.

Pour autant, cette condition n’exclut pas les personnes à mobilité réduite ou en situation de handicap de la pratique de la conduite. Des règles et des démarches existent pour permettre aux personnes ayant une déficience ou une affection médicale de vérifier leur aptitude à la conduite.

Vous avez besoin de conduire un véhicule aménagé pour votre handicap ?

Il existe 2 cas :

  1. vous n’avez pas encore le permis : il faut vous adresser à une auto-école qui dispose d’un véhicule aménagé .
  2. vous êtes déjà titulaire du permis et votre handicap est survenu après l’obtention de votre permis de conduire ou votre handicap a évolué ? Il vous faut peut-être procéder à une régularisation du permis de conduire, vous trouverez les informations ici

Si vous ne passez pas de contrôle médical et que vous êtes responsable d’un accident dû à une pathologie incompatible avec la conduite, vous n’êtes pas couvert par votre assurance.