Actualités

Journée « Tous résilients face aux risques » : et si vous participiez à la diffusion des bons réflexes ?

 
 
Journée « Tous résilients face aux risques »

Face à une catastrophe naturelle ou à un accident industriel, avoir les bons réflexes peut sauver des vies. Pour développer la culture du risque de l’ensemble des Françaises et des Français, le Gouvernement a mis en place une journée nationale de la résilience face aux risques naturels et technologiques. La première édition de cet événement se tiendra le jeudi 13 octobre 2022.

Vous souhaitez participer à cette journée en organisant un événement ? Inscrivez votre projet ! S’il répond aux attentes de la journée, il sera labellisé et vous recevrez un kit de communication pour vous aider à communiquer auprès de votre public.

La plateforme Démarches simplifiées est accessible à partir du 20 juillet et jusqu’au lundi 12 septembre 2022 pour déposer votre candidature.

Candidatez à l’appel à projets

https://www.demarches-simplifiees.fr/commencer/journee-nationale-de-la-resilience-appel-a-projets

Consultez le règlement

https://www.ecologie.gouv.fr/appel-projet-journee-nationale-resilience

 


La journée Tous résilients face aux risques, qu’est-ce que c’est ?

La journée « Tous résilients face aux risques » se tiendra tous les 13 octobre, en cohérence avec la journée internationale pour la réduction des risques de catastrophes de l’ONUOrganisation des Nations unies.

Cet événement vise à préparer, informer et acculturer tous les citoyens aux risques qui les environnent, dans une logique d'exercices pratiques et dans l'objectif de contribuer à la préparation de tous aux bons comportements en cas de survenance d'une catastrophe d’origine naturelle ou d’un accident de nature industrielle.

Elle a vocation à se déployer sur l'ensemble du territoire national, dans l'Hexagone et en Outre-Mer, en se fondant sur tous formats de projets et en mobilisant le plus grand nombre de parties prenantes: citoyens, entreprises, employeurs publics, élus et collectivités territoriales, établissements d'enseignement, opérateurs publics, associations, experts et spécialistes de la prévention et de la gestion des catastrophes, médias.