Actualités

La lutte contre les rodéos urbains s’intensifie dans le Tarn-et-Garonne

 
 
La lutte contre les rodéos urbains s’intensifie dans le Tarn-et-Garonne

Mobilisation renforcée des forces de sécurité intérieure pour lutter contre les rodéos urbains et les trafics de stupéfiants

Une recrudescence des phénomènes de rodéos urbains est constatée au cours de la période estivale sur l’ensemble du territoire national, avec des conséquences qui peuvent s’avérer dramatiques.

Dans ce contexte, le ministre de l’Intérieur a demandé aux préfets d’intensifier les contrôles dans ce domaine et de faire preuve de la plus grande fermeté.

Pour rappel, la loi du 3 août 2018 renforçant la lutte contre les rodéos motorisés expose les contrevenants à une peine d'emprisonnement d'un an, couplée à une amende de 15 000 euros.

En Tarn-et-Garonne, des opérations de contrôle renforcées ont été mises en place pour dissuader et lutter contre ces phénomènes dangereux qui troublent la sécurité et la tranquillité publiques.

Ces opérations de contrôle permettent également de lutter contre les trafics et la consommation de stupéfiants à proximité des points de deal.

Cette semaine, Catherine Fourcherot, secrétaire générale de la préfecture et Julien Henrard, sous-préfet chargé de mission ont participé à des opérations de contrôles aux côtés des forces de police et de gendarmerie, pour dissuader et lutter contre ces phénomènes dangereux qui troublent la sécurité et la tranquillité publiques.
Au cours de la semaine écoulée, 36 opérations de contrôle ont été réalisées par les forces de l’ordre du Tarn-et-Garonne, près de 75 infractions ont été constatées au total, dont plusieurs comportements dangereux.

Cette mobilisation renforcée des forces de sécurité intérieure de Tarn-et-Garonne se poursuivra tout au long de la période estivale.